Glyphosate

Transparence sur la sécurité et l’utilisation des herbicides à base de glyphosate en Europe

Menu
Rechercher

Contributions écologiques des herbicides à base de glyphosate

Un retour à la pratique du labour aurait aussi des conséquences sur l’environnement. L’agriculture de conservation associée à l’emploi du glyphosate a joué un rôle important pour la conservation des sols, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et l’empreinte écologique de l’agriculture moderne en général. En Allemagne, réintroduire le labour dans un système qui était géré avec succès en agriculture de conservation, pourrait doubler la quantité de CO2 libéré dans l’atmosphère par la production agricole et probablement entraîner une perte substantielle de la couche arable par érosion. On estime par exemple que des opérations de labour sur des champs précédemment gérés par l’agriculture de conservation ou le travail minimum libèreraient environ 4 % du carbone organique stocké dans le sol dans un délai de seulement un à six mois 6.

Beaucoup d’agriculteurs pourraient revenir au labour pour éliminer les mauvaises herbes de leurs champs.
(© Albrecht Arnold/ pixelio.de)

En conséquence, dans certaines régions d’Europe, une perte potentielle du glyphosate aurait des impacts écologiques plus sévères que l’application des herbicides à base de glyphosate.

 

Références citées

Last update: 01 Décembre 2013