Glyphosate

Transparence sur la sécurité et l’utilisation des herbicides à base de glyphosate en Europe

Menu
Rechercher

Comment le glyphosate est-il utilisé ?

Le glyphosate est utilisé pour contrôler diverses plantes en agriculture, dans le jardinage, les prairies et les environnements aquatiques. Les herbicides qui en contiennent sont disponibles chez tous les distributeurs agréés. Plus de 300 désherbants à base de glyphosate commercialisés par plus de 40 sociétés différentes sont actuellement homologués pour la vente en Europe. Bien que le marché principal du glyphosate dans le monde soit celui de l’agriculture, il est également utilisé pour améliorer la visibilité et gérer la pousse des mauvaises herbes dans les zones non cultivées, comme les voies de chemin de fer et les accotements. Parmi ses autres utilisations non agricoles, on peut citer le contrôle des mauvaises herbes dans des espaces verts, des forêts ou des  environnements aquatiques. De plus, les produits à base de glyphosate sont utiles à beaucoup de jardiniers amateurs. Une autre de ses applications, mineure mais néanmoins précieuse, est le contrôle d’espèces végétales envahissantes comme la renouée du Japon, qui menacent la survie des plantes indigènes.

Le glyphosate est utilisé pour une grande variété de cultures. Un de ses emplois les plus répandus en Europe est celui du contrôle des mauvaises herbes au pied des arbres fruitiers. (© Monsanto).

Les produits contenant du glyphosate sont utilisés sous forme de pulvérisations foliaires pour contrôler les mauvaises herbes dans une large gamme de cultures installées après labour. Dans la plupart des pays européens, les désherbants à base de glyphosate sont principalement appliqués après la récolte pour prévenir l’infestation des semis d’automne par les adventices (traitement en présemis) ou utilisés après le semis mais avant l’apparition des jeunes plantes cultivées (traitement de postsemis-prélevée). En Europe, les principales cultures bénéficiant du glyphosate sont très variées, comprenant les céréales, les vignobles, les plantations d’oliviers, d’agrumes, de noyers ou la régénération des prairies. Les traitements après récolte s’appliquent généralement à toutes les cultures. En Allemagne, huit champs de colza sur dix par exemple sont traités avec des herbicides à base de glyphosate.

Dans certains pays comme le Royaume-Uni, le glyphosate est également appliqué avant la récolte pour contrôler les mauvaises herbes (traitement en prérécolte) et pour accélérer le processus de maturation de ces récoltes (dessiccation). Parmi les cultures gérées en prérécolte selon ces méthodes, on trouve le colza et les céréales. Cependant, l’époque, les doses d’emploi et le mode d’application des produits à base de glyphosate varient dans l’Union européenne en fonction des cultures et des espèces de mauvaises herbes ciblées.

Plus d'informations ...

Last update: 03 Décembre 2013