Glyphosate

Transparence sur la sécurité et l’utilisation des herbicides à base de glyphosate en Europe

Menu
Rechercher

Sondage IPSOS – AgriAvis : 81% des agriculteurs français hostiles au retrait du glyphosate

Le sondage*, mené par Ipsos via la plateforme AgriAvis révèle que les agriculteurs interrogés plébiscitent à 81 % les herbicides à base de glyphosate, et qu’ils les considèrent comme indispensables aux techniques de conservation des sols dans leur exploitation (non labour, gestion des couverts végétaux…). Alors que chez les agriculteurs répondants plus de la moitié des surfaces cultivées en grandes cultures sont traitées avec un herbicide à base de glyphosate, le niveau de satisfaction enregistré est particulièrement élevé et atteint la note de 9,1/10.

Pour plus de 50 % des agriculteurs interrogés, la décision de la ré-homologation du produit tient plus de la mesure symbolique que d’une décision basée sur des faits scientifiques. D’ailleurs, 92 % affirment qu’ils appliqueront des traitements herbicides supplémentaires si le glyphosate venait à être interdit (ce qui signifie plus de matières actives par hectare) et 66% auront davantage recours au labour (ce qui implique une dégradation des sols et une hausse de la consommation d’énergie fossile).

Les chiffres clés du sondage :

  • Chez les agriculteurs répondants, 53 % des surfaces cultivées en grandes cultures sont traitées avec un herbicide à base de glyphosate.
  • Les agriculteurs utilisateurs d’herbicides à base de glyphosate en sont extrêmement satisfaits (note de 9,1/10).
  • 81 % des agriculteurs n’approuveraient pas du tout le retrait du glyphosate.
  • 3 agriculteurs sur 4 considèrent que les herbicides à base de glyphosate sont des outils indispensables aux techniques de conservation des sols.
  • En cas de retrait du glyphosate, 9 agriculteurs sur 10 appliqueraient des traitements herbicides supplémentaires avec d’autres matières actives.
  • Ces agriculteurs évaluent l’augmentation de leurs coûts de production de 24 % en cas de retrait du glyphosate, tandis que plus de la moitié de l’échantillon craint une baisse de rendement, qu’ils estiment à environ 25 %.
  • 1 agriculteur sur 2 est tout à fait d’accord avec le fait que ce retrait serait une décision symbolique avant tout.

* Enquête menée en ligne sur AgriAvis.com du 17 au 21 juin 2016 auprès de 679 agriculteurs.

 

Voir les résultats détaillés de l’enquête :

 

 

Last update: 24 Juin 2016