Glyphosate

Transparence sur la sécurité et l’utilisation des herbicides à base de glyphosate en Europe

Menu
Rechercher

L'évaluation du CIRC ne constitue pas une évaluation des risques

Les évaluations menées par les autorités réglementaires du monde entier pendant plus de quarante ans ont toutes confirmé que le glyphosate ne présente aucun risque inacceptable pour l’homme, les animaux, ou l'environnement. Le récent rapport d’évaluation scientifique (Review Assessment Report ou RAR), rédigé dans le cadre du processus de renouvellement de l’approbation du glyphosate, a montré qu’« aucune preuve de cancérogénicité n'a été démontrée1» dans les études considérées.

© Glyphosate Task Force L'appréciation par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC/IARC) d’un nombre limité de données sur le glyphosate ne remet pas en cause ces résultats. La mission du Programme de Monographies du CIRC (qui évalue des agents potentiellement cancérogènes) est d'identifier des dangers cancérogènes. Cependant le point le plus crucial reste que son évaluation n'y associe pas les niveaux de risques liés à l'exposition elle-même. Ce point essentiel fait en revanche partie des évaluations de risques exhaustives qui sont entreprises par les agences réglementaires officielles dans le cadre du processus d'approbation des substances actives.

La différence entre « danger » et « risque » est souvent mal interprétée. Sans une évaluation des niveaux de risques, des dangers peuvent être identifiés sans être reliés à une évaluation des niveaux de risques, mais la probabilité qu'ils causent un préjudice (ou son degré de gravité) ne peut pas être mesurée. Il est donc important de mettre en perspective la conclusion du CIRC au sujet du glyphosate. L'appréciation du CIRC n’est pas directement comparable aux examens réalisés par les agences réglementaires qui évaluent les effets des substances actives selon des scénarios de cas réels d'exposition.

Toutes les études examinées par le CIRC ont été prises en compte dans l'évaluation réalisée par les autorités allemandes pour le compte de la Commission européenne. Par contre, l'appréciation du CIRC n'a examiné qu'une sélection limitée des données disponibles.

Afin de situer de manière appropriée les conclusions du CIRC dans le contexte qui convient, le Groupe de travail sur le glyphosate (GTF) souhaite attirer l'attention sur la clarification apportée par le CIRC qui considère que son programme de monographies, ne constitue pas une évaluation des risques.

1 Renewal Assessment Report (RAR): Volume 1, Report and Proposed Decision, 18th December 2013, Revised January 29th 2015

Last update: 29 Juillet 2015